Juice Wrld : Joyner Lucas critique les rappeurs qui font l'apologie de la drogue

Juice Wrld : Joyner Lucas critique les rappeurs qui font l'apologie de la drogue

Joyner Lucas blâme les rappeurs qui glorifient la consommation de drogues dans leurs sons.

De nombreux rappeurs ont réagi au décès de Juice Wrld. Rappelons qu’il est mort ce dimanche 8 décembre à l’âge de 21 ans. Joyner Lucas a lui aussi exprimé sa tristesse, mais à sa façon. Il a adressé un message à ceux qui glorifient la consommation de drogues dans leurs musiques.


La drogue est un sujet récurrent dans les titres des rappeurs aux Etats-Unis. Ils affirment en prendre, et parlent de leur consommation sans filtre. Chose qui ne plait pas à Joyner Lucas. Ce dernier a exprimé sa tristesse quant à la mort de Juice Wrld. Et il en a profité pour adresser un message sur twitter aux artistes qui encensent la drogue dans leurs textes.

"Juice WRLD avait 21 ans", écrit Lucas. "C’était un produit de notre génération de rappeurs. Ceux qui glorifient la drogue et la rend cool. Je blâme ces mecs pour ça. Vous glorifiez et parler de cette pilule. Vous enseignez à vos enfants d’en prendre. Vous êtes heureux maintenant? Rip @Juiceworlddd. Parti trop tôt".


Un fan a tenu à répondre à la critique de Lucas en prétendant qu’il ne savait pas grand-chose sur le regretté artiste. Celui qui a bossé avec Eminem a rétorqué en affirmant qu’il ne voulait pas dire que Juice glorifiait la consommation de drogue. Il a expliqué que Juice était déprimé et qu'il les a utilisé pour faire face à cette crise.

"Je n’ai jamais dit que Juive Wrld les glorifiait", a-t-il souligné. "Je savais de quoi parlait Juice. Le pauvre gamin était déprimé et a beaucoup enduré, alors il a utilisé de la drogue comme moyen de s’échapper. Je blâmais cette génération qui glorifiait les drogues et les rendait cool dans leurs son pour que des enfants comme lui et d’autres en abusent. C’est un cycle mec."

 

Après la mort de Juice, des détails sur ses derniers moments sont apparus.

Juice aurait avalé plusieurs analgésiques pour les cacher aux autorités de l’aéroport de Midway à Chicago. Plus tard, il a eu une crise et s’est effondré à l’aéroport avant d’être déclaré mort à l’hôpital vers 3 h 15.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios