Procès Booba-Kaaris : ils sont partis pour un an de prison !

Procès Booba-Kaaris : ils sont partis pour un an de prison !
Dessin de Benoît Peyrucq

Un premier verdict…

Ils ont beau tous deux avoir invoqué la légitime défense, un an de prison a été requis contre les deux rappeurs, verdict qui sera confirmé ou infirmé le 9 octobre prochain.
Ils ont été jugés hier, le 6 septembre à partir de 13h50 au tribunal correctionnel de Créteil, avec 9 autres hommes qui avaient pris part au violent accrochage.

Pour rappel, le jugement reposait sur des « violences aggravées et vols » qui se sont déroulés le 1er août dernier à l’aéroport d’Orly. Bagarre non prévue par les deux artistes, qui se sont retrouvés par hasard à l’aéroport ce jour-là, étant enregistrés sur le même vol au départ pour Barcelone.
C’est là que les coups et les bouteilles de parfums se sont mis à partir et à voler.

Retour sur cette journée de procès mouvementée, à l’aide de nouveaux Tweets (cc : Kocila Makdeche, Amandine Rebourg) partagés durant les suspensions uniquement, pour préserver la « sérénité des débats », par les spectateurs de l’audience publique.
Salle pleine à craquer mais néamoins calme, à l’image de la comparution immédiate du mois d’août, malgré les craintes de la présidente, concernant de possibles remuements entre les deux clans rivaux.

La séance à été vite interrompue, moins d’une demi-heure après son commencement, car un interprète manquait à Daniel Toussaint aka Gato da Bato, comparaissant du côté de B2O.  
Ré-interruption, pour cause de changement d’interprète…la session peut vraiment avancer à partir de 15h !
En attendant, chaque crew reste en groupe et discute, restant étonnement paisible.

Avant le visionnage des vidéos de la bagarre, Kaaris s’excuse en déclarant être dans « l’apaisement », tandis que Booba ne s’exprime pas directement.
Ses excuses visent les personnes présentes à Orly et qui ont été choquées par le clash virulent.
Il précise de nouveau qu’il n’est pas à l’origine de la bagarre.

                                                                                  

Quand le visionnage débute, on demande à B2O s’il a frappé en premier. Il répond qu’il n’est pas venu pour se battre, et que les deux clans avaient discuté avant que cela ne dégénère. 
D’après lui, ce n’était qu’un « coup d’intimidation », ce à quoi un membre du public s’est écrié « MDR ».

     

                                                                                      

Après l’étude du clash entre les deux rappeurs et leurs clans, ainsi que de leur place dans celui-ci, le procureur se prononce enfin un peu avant 23h, en requérant un an de prison avec sursis pour les deux acteurs principaux de l’affaire, avant que les avocats se mettent à plaider pour leurs prévenus respectifs.
Quant au reste des accusés, ils encourent entre 6 mois avec sursis et 8 mois ferme de prison.

Il est affirmé que Booba a frappé en premier, et que Kaaris s’était levé auparavant pour aller vers lui, interraction provocant l’intervention des autres, d’après le procureur.

Le contrôle judiciaire est levé pour tous les participants, sauf au sujet des cautions.
Autrement dit, mis à part les cautions, les accusés n’ont pas d’obligations en attendant le 9 octobre.
Ils peuvent quitter la France au besoin, comme Booba qui souhaiterait se rendre à Miami voir ses enfants.

Le clan de Booba est enfin sorti de la salle, en silence, laissant un de leurs membre faire un doigt d’honneur à la presse.
Le clan de Kaaris, lui, sort aussi juste après, irréprochable...vers 2h du matin.

Séance longue, durant laquelle certains se sont endormis. Pour l'anecdote, une chanson de Booba a été diffusée au tribunal, et certains de ses fans sont venus le soutenir avec des t-shirt «Free Booba, Libérez Le Duc »...

On attend le 9 octobre avec impatience...!

Retour sur la bagarre en vidéo :

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios