Donald Trump en guerre contre la NBA, NFL, IBAF et le Rap game !

Donald Trump en guerre contre la NBA, NFL, IBAF et le Rap game !

À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler…

Comment a-t-on pu placer un tel personnage sur le trône de la première puissance mondiale ? Une question qui reste toujours sans réponses… À la tête des États-Unis d'Amériques depuis le 20 janvier dernier, Donald Trump a déjà mis un sacré boxon en moins d'un an.

Après s'être fait attaquer par YG, Mac Miller, Tyler The Creator, Eminem, 2 ChainzCommonDrakeJoey Bad$$, Snoop Dogg… enfin, l'intégralité du rap game, le président le plus comique de notre planète vient de se faire de nouveaux ennemis.

En effet, le week-end dernier, Trump n'a pas mâché ses mots à l'égard de l'ancien quarterback des 49ers de San Francisco Colin Kaepernick. Rappelez-vous, en août 2016, le joueur de la NFL avait été le premier à poser le genou à terre lors d'un hymne national suite aux violences et bavures policières faites à l'encontre des afro-américains.

Comme vous pouvez-vous en douter, le Donald n'a toujours pas digéré cet acte de protestation et l'a fait savoir lors d'un meeting à Huntsville : "Quand quelqu'un manque de respect au drapeau, ne seriez-vous pas ravis d'entendre un de ces propriétaires de NFL, dire "foutez-moi ce fils de p*** hors du terrain tout de suite. [...] Il est viré."

Bien entendu, ces propos complètement ahurissants en ont réveillé certains, comme par exemple, la mère du principal intéréssé. Fière de son fils, Teresa Kaepernick n'a pas hésité à répliquer sur les réseaux sociaux : 

Ainsi, quelques heures après cette belle et intelligente déclaration de Trump, de nombreuses équipes et joueurs de la NFL ont répondu au président en pliant le genou et en refusant de pénétrer sur le terrain lorsque retentissait le célèbre "The Star-Spangled banner".

Après la NFL, le leader du parti républicain s'est mis à dos la NBA ! En effet, le meneur des Golden State Warriors s'est vu refuser l'accès à la maison blanche, malgré la victoire du championnat comme le veut la coutume, après ses propos plutôt véridiques sur la nouvelle administration désastreuse des USA. Soutenu par LeBron James, ce dernier n'a pas hésité à traiter Trump de "tocard" dans un tweet.

NFLNBA et maintenant le Baseball ? Effectivement, la polémique s'est propagée jusqu'à l'International Baseball Federation. Samedi soir, Bruce Maxwell des Oakland Athletics s'est également agenouillé en guise de protestation contre Trump, et il ne sera pas le dernier… Même son "ami" Robert Kraft, à la tête des Patriots, n'a pas validé les propos du président.

En dehors du sport, la musique aussi se rebelle. En direct de New York, le célèbre Stevie Wonder a également posé le genou lors de son concert samedi dernier.  Au même moment, P Diddy a fait part de sa colère sur Twitter : "Ce mec a franchi la ligne rouge, il est temps de lui montrer ce qu'est la Black Excellence [...]"

Encore une belle gourde de Trump qui ne cesse de prendre de l’ampleur jour après jours… Mais que nous réserve-t-il pour la suite ? Les trois prochaines années risquent d’être périlleuses pour tout le monde !




8 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)


ECOUTE ICI   

La Musique revient vite...

En direct sur Generations

Le Morning avec Jimmy Fresh & Jessica
  Se Connecter - Créer un compte | Webradios