Bayern - Real Madrid, rien n'est joué !

Bayern - Real Madrid, rien n'est joué !

Cristiano Ronaldo fait un pas de plus dans la légende...

En s’imposant à l’extérieur, le Real Madrid a frappé un grand coup et fait un pas important vers les demi-finales de la Ligue des Champions en s’imposant (1-2) à l’extérieur face au Bayern de Munich.

L’absence de Robert Lewandowski a été énormément préjudiciable, il ne s’était pas suffisamment remis de sa blessure à l’épaule. C’était une option en moins pour Carlo Ancelotti, le buteur polonais était au sommet de sa forme, il aurait mis une grosse pression sur la défense adverse. Arjen Robben et Franck Ribery n’ont pas été assez percutant sur les côtés, Thiago Alcantara, à l’image de son équipe était inexistant dans l’entrejeu en seconde période, les latéraux montaient avec beaucoup de prudence et l’expulsion de Javi Martinez a plombé l’équipe bavaroise. Le milieu de terrain Arturo Vidal a eu l’occasion de faire le break juste avant la pause, quand l’arbitre a signalé une main très discutable de Carjaval sur une frappe de Franck Ribéry, mais le chilien a envoyé son tir dans les nuages.

D’ailleurs, le Real Madrid est l’équipe qui concède le plus de penaltys dans cette compétition avec 27 pénaltys concédés, devant les 24 d’Arsenal et les 23 du Bayern. 

Ils peuvent également remercier leur gardien, qui a longuement retardé l’échéance avec des parades spectaculaires. pour craquer face à un joueur hors norme qui porte le numéro 7. 

Il a finalement craqué face à un certain joueur hors norme portant le numéro 7. 

Cela faisait onze heures que le quadruple ballon d’or était muet dans cette compétition, son dernier but remonte au 27 septembre dernier face au Borussia Dortmund et son dernier but tout court remonte à il y a un mois, en Liga face au Betis. Vous l’aurez compris, en ratio buts/présence, le portugais vit sa deuxième pire saison après celle de son acclimatation dans le club de la capitale ibérique. Mais hier soir, CR7 a mené son équipe vers la victoire, en provocant l’expulsion de Javi Martinez, mais surtout, en inscrivant les deux buts. Un doublé qui lui permet d’écrire un nouveau chapitre dans sa légende.

Cristiano Ronaldo devient le premier joueur à atteindre la barre symbolique des 100 buts marqués en Coupe d’Europe. C’est incroyable ! 16 buts sous le maillot de Manchester United, 84 avec le Real Madrid dont 97 buts en Ligue des Champions, 1 but en tour préliminaire et enfin le fameux doublé lors de la Supercoupe d’Europe 2014. 

Ont-ils fait le plus dur ?

Karim Benzema a donné son sentiment juste après la rencontre.

« Le seul regret qu'on a eu c'est qu'on aurait pu en mettre plus. Car les buts à l'extérieur sont très importants. Maintenant, tout est ouvert. »

« Après le carton rouge, on a eu des moments forts. C'est difficile de jouer contre une équipe comme celle-là car ils sont bien organisés. C'était un match où il y a eu du jeu parce que d'habitude, on joue contre des équipes qui ne font que nous attendre. On a fait un très bon match tous ensemble. »

Karim a été très élogieux envers Manuel Neuer.

« C'est un grand gardien et ce soir encore, il l'a démontré. Il a dû faire une dizaine d'arrêts décisifs. Au match retour, on essayera encore de marquer contre lui. »

Zidane a également exprimé sa satisfaction après la rencontre.

« Sur l'ensemble du match, je pense que c'est mérité. Même si la deuxième mi-temps on joue à 11 contre 10. Mais avec les occasions qu'on a eues, on aurait préféré marquer un but de plus. Ça laisse des regrets car il y avait de la place pour marquer plus. Le gardien en face était un mur". Manuel Neuer a effectivement multiplié les parades pour maintenir les siens dans le match. "On a gagné notre premier match, il en reste un deuxième. Il faudra bien se reposer et penser à cette rencontre retour. »

« Les grands matches se jouent sur des détails, a reconnu Zidane. Il n'y avait pas pénalty pour eux. Mais, on s'en sort bien avec que 1-0 à la pause. Mais on a continué à jouer. Et quand on leur a enlevé le ballon c'était mieux. Ils n'aiment pas ne pas l'avoir. Et à 10 c'était forcément plus facile. »

Il s’est également exprimé sur les retrouvailles.

« C'est un grand monsieurJ'ai passé de grands moments avec lui. Aujourd'hui, on était l'un contre l'autre. Mais il reste un deuxième match. »

Découvrez le résumé du match.

Un match retour qui s'annonce ouvert mais surtout très sale...



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios